Archives du mot-clé résolutions

Les 10 résolutions du Nouvel An selon la Clinique vétérinaire Lachine

Voici les 10 résolutions qui devraient être prises par les propriétaires d’animaux de compagnie. Toutes les résolutions ne s’appliquent pas à tout le monde. Quelques-unes portent sur les chiens et les chats, d’autres sur les oiseaux ou les NAC (nouveaux animaux de compagnie). Les voici donc de la dixième à la première.

RÉSOLUTION 10

Jamais je ne considérerai, les oiseaux comme étant des bibelots.

Encore aujourd’hui, beaucoup de gens s’achètent un oiseau parce qu’ils trouvent ça beau! C’est vrai qu’ils sont beaux, mais ces animaux nécessitent beaucoup de soins et d’attention. Se sont loin d’être des bibelots.

RÉSOLUTION 9

Toujours, je me laverai les mains, après avoir manipulé mes petits copains…

Un très bon automatisme. Il ne faut pas perdre cette habitude. Après avoir joué avec sa tortue, son serpent et même son chien, on doit se laver les mains. On doit surtout s’assurer que nos enfants le font.

RÉSOLUTION 8

Animaux non destinés à la reproduction égale stérilisation…

La stérilisation reste la meilleure façon de contrôler la surpopulation animale. Les SPA québécoises débordent d’animaux abandonnés et grâce à la stérilisation, des centaines d’euthanasies pourraient être évitées chaque année. De plus, cette intervention de routine peut sauver la vie de beaucoup d’animaux. On a qu’à penser à la lapine. Les tumeurs de l’utérus sont une des principales causes de mortalité chez les lapines intactes.

RÉSOLUTION 7

À faire des changements d’eau régulière, l’aquariophile devra se résigner.

Sans des changements d’eau fréquents, l’eau de votre aquarium peut se transformer en marécage nauséabond. Nous recommandons 25 % par semaine.

RÉSOLUTION 6

Pour éviter qu’elles deviennent sales, je brosserai les dents de mon animal.

Beaucoup de chats et de chiens de plus de trois ans souffrent de maladie parodontale. De bonnes habitudes d’hygiène buccale sont essentielles à la santé de nos animaux de compagnie. Il est maintenant prouvé que des dents mal entretenues peuvent entraîner des problèmes au niveau du cœur, des reins et du foie. Dès que vous adoptez un chat, un chien ou un furet, habituez-le à se faire brosser les dents

RÉSOLUTION 5

Des cours d’obéissance je suivrai, avec mon chien préféré.

Après l’achat de l’animal, c’est probablement avec les soins vétérinaires, le meilleur investissement qu’un propriétaire de nouveau chien peut faire. Un bon entraînement de départ favorise des années de bonheur avec son chien.

RÉSOLUTION 4

Dans la maison mon furet, je surveillerai de très près.

Les furets ont la fâcheuse habitude de tout goûter. Si l’on ne les surveille pas de près, ils avalent souvent des morceaux de caoutchouc, des gommes à effacer, des morceaux de jouets etc. Dans la grande majorité des cas, ces animaux finissent sur une table de chirurgie. Lorsqu’on ne peut les superviser, ils doivent retourner dans leurs quartiers.

RÉSOLUTION 3

Au moins une fois par année, mon animal je ferai examiné.

On dit généralement que les chiens vieillissent de sept ans par année. Un peu moins pour les chats. Lorsque vous faites examiner votre animal annuellement, c’est comme si vous alliez consulter votre médecin aux 5 à 7 ans! La médecine préventive est payante pour les patients et leurs maîtres puisqu’elle permet d’éviter des procédures dispendieuses et qui peuvent compromettre sérieusement la santé de l’animal.

RÉSOLUTION 2

Lors des balades je ramasserai, les crottes de mon canidé.

Encore en 2013, des gens promènent leur chien sans avoir de sacs. Les propriétaires de chiens sont leurs pires ennemis. Quand ils autorisent leurs chiens à se balader sans laisse dans les endroits publics ou qu’ils ne ramassent pas leurs excréments, ils se mettent la population à dos. Après ça, on est obligé de se battre avec les autorités pour pouvoir promener son chien dans un parc local. Pour l’amour des chiens, un peu de civisme.

RÉSOLUTION 1

Pour tout animal convoité, de l’information je prendrai.

Quand on est mal informé sur l’animal que l’on adopte, ça finit rarement bien. De nos jours, avec toute l’information disponible facilement autant sur la toile que dans les livres, les magazines et même chez votre vétérinaire, nous n’avons plus d’excuses. Avant tout, informez-vous!

En terminant, permettez-nous de vous souhaiter une très Bonne Année, de la santé et du bonheur pour vous et vos animaux de compagnie préférés!