Archives du mot-clé rage

INFORMATIONS SUR LES VACCINS CANINS

Les vétérinaires de la Clinique vétérinaire Lachine démystifient les vaccins canins.

Le vaccin de base (DAPP) : protège contre le distemper, l’hépatite infectieuse (adénovirus), le parainfluenza ainsi que le parvovirus. Ces virus sont dangereux pour votre animal et sont hautement contagieux entre chiens.

Voici les principaux symptômes de ces maladies :

tableauvx

Le vaccin contre la rage : protège contre ce virus pouvant être transmis par la salive (morsure) de certains animaux de la faune, tels que le raton laveur, la moufette, le renard et la chauve-souris. La rage peut aussi être transmise à l’humain.

Les symptômes chez l’animal peuvent se traduire de deux façons : furieuse ou paralytique (majorité des cas canins).

On peut se baser sur le principe des trois « B » pour reconnaître un animal rabique : boite, bave, bizarre.

– Le virus vise le système nerveux central. On note donc souvent une boiterie au niveau du membre mordu, puis une ataxie (démarche anormale) plus générale.

– Particulièrement dans sa forme paralytique, le virus cause une paralysie du larynx, causant une salivation abondante.

– Peu importe sa forme, le virus de la rage cause un changement de comportement chez l’animal. Il est important de se méfier des animaux agressifs, mais aussi de ceux anormalement gentils ou calmes.

Le vaccin contre la leptospirose : protège contre cette bactérie se transmettant par l’urine d’animaux de la faune. Cette maladie peut vous être transmise par votre chien.

Les animaux infectés présentent souvent une faiblesse générale, une perte d’appétit, de la fièvre, un ictère (jaunisse), une augmentation de la consommation d’eau et des mictions (urine) plus fréquentes. Certains animaux peuvent être asymptomatiques, donc ne montrer aucun signe de la maladie. La vaccination est donc d’autant plus importante.

Chez l’humain, les symptômes ressemblent à ceux d’une grippe.

Vaccin contre le bordetella (toux de chenil) : protège contre cette bactérie qui est hautement contagieuse entre chiens. Les endroits plus à risques sont les parcs à chiens, les salons de toilettage, les pensions et les animaleries, entre autres.

La bactérie vise particulièrement les voies respiratoires supérieures causant de la toux soit sèche ou productive et parfois des écoulements au niveau des yeux et des narines. Il arrive que l’animal vomisse comme suite aux quintes de toux. Dans les cas plus sévères, la bactérie peut atteindre les poumons et causer une pneumonie.dogsniff

Vaccin contre la Lyme (Borrelia burgdorferi) : protège contre la bactérie étant transmise uniquement par les morsures de tiques. Votre animal ne peut pas vous transmettre la maladie.

Les symptômes principaux sont la fièvre, perte d’appétit, boiterie et arthrite septique.

Afin de protéger efficacement votre chien contre cette maladie, une médication antiparasitaire est de mise au courant des mois d’été.

Possibles réactions vaccinales : après que votre chien ait reçu ses vaccins, il est possible, et normal, qu’il soit un peu amorphe et qu’il ait de la douleur au site d’injection.

Cependant, certains symptômes sont anormaux et suggèrent une réaction allergique.

Surveillez les signes suivants :

  • Urticaire (réaction au niveau de la peau) ;
  • Vomissements ;
  • Diarrhée ;
  • Perte d’appétit ;
  • Enflure au niveau du visage;
  • Tremblements.

Si vous notez un ou plusieurs de ces signes, téléphonez-nous rapidement.

Si jamais vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec un membre de l’équipe médicale de la Clinique (514-634-4190), qui se fera un plaisir de vous assister.

À propos de la clinique : La Clinique Vétérinaire Lachine offre un service personnalisé hors pair aux propriétaires d’animaux de compagnie de Lachine, LaSalle, Dorval et Pointe-Claire, mais aussi de tout l’Ouest-de-l’Île de Montréal (West Island) et de Laval, et ce, depuis 1982.

 

 

Attention aux moufettes!

Avouons-le, la dernière chose que l’on voudrait qu’il arrive à nos animaux de compagnie est qu’ils se fassent « arroser » par une moufette!

Mais quand on y pense, ce n’est pas vraiment surprenant de voir de plus en plus de ces bêtes noires et blanches l’automne autour de nos maisons. À cette période-ci de l’année, elles doivent se faire de bonnes réserves en vue de l’hiver qui approche. C’est la raison qui explique qu’elles ont l’air si dodues à cette période de l’année.

Méfiez-vous des mouffettes trop amicales!

Méfiez-vous des mouffettes trop amicales!

Bien qu’elles soient omnivores, l’été elles se nourrissent principalement d’insectes. Avec la venue de l’automne, la nourriture se fait plus rare et il est plus facile pour les moufettes de se dénicher de la nourriture près de nos maisons, entre autres dans nos ordures ménagères. En novembre ou en décembre, lorsque ses réserves de gras sont suffisantes, la moufette choisit, un terrier profond où elle va passer l’hiver.

Si jamais vous reniflez sa présence ou si vous en rencontrez une autour de votre maison, soyez prudent!

Nous ne vous apprenons rien si nous vous disons que la moufette projette un liquide nauséabond qui peut porter jusqu’à 6 m et être dirigé avec beaucoup de précision jusqu’à une distance de 3 m. Alors même si vous pensez être hors de portée, vous ne l’êtes pas nécessairement. Et que penser de votre chien qui tentera à tout prix de sentir, voire d’attraper cette bestiole noire et blanche?

Un chien qui se fait vaporiser dans un endroit aéré en est quitte pour sentir mauvais. Par contre s’il se fait vaporiser une fois introduit dans un terrier, il peut en mourir en quelques minutes. Certains produits contenus dans les sécrétions produites par la moufette peuvent entraîner la destruction des globules rouges et provoquer un choc mortel.

En plus, la moufette joue un rôle important dans la transmission du virus de la rage. Généralement, les moufettes fuient à la vue des humains, mais une fois atteinte de la rage, elle perd cette crainte. On ne devrait jamais s’approcher de moufettes trop amicales. Encore moins si elles semblent blessées.

Alors que faire si son chien a subi les foudres d’une moufette inquiète? S’il s’est fait arroser dans un terrier ou un trou, il faut le sortir de là au plus vite.

Ensuite, il faut rincer l’animal à grande eau, particulièrement dans la gueule, la figure et les yeux. On veut empêcher les toxines d’être absorbées et de causer des dommages aux yeux.

Par la suite, un bon bain s’impose.

Notre produit préféré est un shampoing spécifiquement conçu pour ces accidents (Skunk Off). Commencez par faire un bon shampoing, rincez une première fois. Refaites un second shampoing et laissez sur le pelage pendant une dizaine de minutes. Terminez par un bon rinçage. Faites gaffe aux yeux!

Il faut donc être prévoyant et avoir à portée, le fameux shampoing. Si vous avez un chalet, ayez une bouteille à la maison et à la campagne.

Que faire si vous n’avez pas Skunk Off?

En consultant internet, on trouve toute sorte de recettes et de produits. Du jus de tomate en passant par le vinaigre dilué. La recette la plus populaire est la suivante :

1 litre de peroxyde d’hydrogène

1/4 de tasse (60 g) de soda à pâte (bicarbonate de soude)

1 cuillère à soupe (15 ml) de savon à vaisselle liquide

La solution est préparée et doit être utilisée rapidement. Faites un premier shampoing avec un shampoing pour chien, ensuite suivez la même marche à suivre que pour l’utilisation du « ‘Skunk-off »’. Terminez en lavant votre chien avec le même shampoing régulier.

Qu’est-ce que la rage?

Le 28 septembre prochain va se tenir la « Journée mondiale contre la rage ». Cette journée rassemble des professionnels de la santé animale et humaine qui œuvrent ensemble, dans le but d’éliminer la rage, une maladie qui tue environ 55 000 personnes chaque année dans le monde. Une personne en meurt toutes les dix minutes. Ce n’est pas rien!

Mais c’est quoi au juste la rage? Et bien, c’est une maladie virale qui s’attaque au système nerveux central des humains et des animaux à sang chaud. Lorsque les symptômes commencent à se manifester, la rage est presque toujours mortelle.

Les humains et les animaux peuvent contracter le virus après avoir été mordus par un animal infecté. Il est également possible que les personnes puissent contracter la rage si les produits infectants d’un animal enragé, comme la salive, pénètrent directement dans les yeux, le nez, la bouche ou une plaie.

Les animaux peuvent être atteints par deux formes de rage. La furieuse et la paralytique. Les animaux atteints présentent souvent un changement de personnalité ou de comportement. Les animaux sauvages peuvent perdre leur crainte des humains et les animaux de compagnie peuvent devenir agressifs ou timides. Souvent, l’animal cesse de manger, peut craindre l’eau et présente une démarche instable. La paralysie peut commencer dans les membres postérieurs et progresser vers l’avant du corps.

Au Canada, les principaux animaux vecteurs de rage sont : ratons laveur, chauve-souris, renards et moufettes.

Comment prévenir la maladie:

-Vaccination des animaux domestiques, principalement le chat, mais aussi des chats les chiens et les furets, et aussi les chevaux et le bétail.

-Ne laissez pas vos animaux se balader librement; au moins, faites-les rentrer le soir.

-Si jamais vous trouvez un animal sauvage : n’y touchez à aucun prix! On se doit aussi de l’enseigner à nos enfants.

-Ne donnez pas la chance aux chauves-souris d’entrer dans vos maisons. Bouchez toutes les entrées possibles.

-Ne nourrissez pas les animaux sauvages! Attention aux ordures qui font souvent office de buffet à ciel ouvert pour les moufettes et raton laveur.

-Si vous allez en voyage: ne vous approchez jamais des chiens errants.

La rage est une maladie à déclaration obligatoire. Si vous soupçonnez qu’un animal est enragé ou qu’il a été exposé à la rage, la loi vous oblige à le déclarer. Appelez le bureau de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) le plus près de chez vous; le numéro figurera dans les pages bleues de votre annuaire téléphonique.

Voici les coordonnées des différents bureaux de l’ACIA à travers le Canada

http://www.inspection.gc.ca/francais/anima/heasan/offburf.shtml