Archives du mot-clé lapin

Idées de cadeau de Noël pour nos animaux de compagnie

Commençons par le chien. Les laisses, colliers et harnais sont des incontournables. De plus en plus de boutiques en offrent de très originales. Pour les très petits chiens comme les chihuahuas, nous recommandons un tissu très léger tel le nylon. Pour les plus gros spécimens, le cuir est toujours chic!

Happy est bien heureux de déballer son cadeau!

Happy est bien heureux de déballer son cadeau!

Les manteaux et imperméables pour chiens peuvent sembler inutiles pour plusieurs d’entre vous. Mais croyez-moi, ils sont beaucoup plus pratiques que BCBG. Ils sont particulièrement utiles pour les chiens à poil court. L’hiver quand il fait froid, il faut les protéger. À la même rubrique, l’utilisation de bottes permet d’éviter les engelures de pattes, l’accumulation de glaces entre les doigts et les orteils et protège du sel et des abrasifs. Si votre chien a de la difficulté à les endurer, il existe une cire spéciale, qui une fois appliquée entre les doigts et orteils empêche l’accumulation de glace et protège du sel. Par contre, aucune protection contre le froid. Vous pouvez également leur donner un cadeau a mâcher, ce qui particulièrement pratique le soir de Noël, ils ont alors quelque chose à développer et à mâcher lorsque les cadeaux sont déballés.

Amateurs de chats, vous n’êtes pas en reste. Un grand nombre de présents feront le bonheur de votre minou. Le manque de stimulation chez les chats d’intérieur est un élément déterminant dans les problèmes de comportement félin. Qu’à cela ne tienne, il existe plusieurs jouets qui peuvent les stimuler. Premier item essentiel à une vie féline équilibrée : le fameux poteau à se faire les griffes. Tous les chats devraient en avoir un. Idéalement plus qu’un. On peut même y appliquer de l’herbe à chat : des heures de plaisir! Le nec plus ultra des poteaux à chats est composé de plusieurs unités qui forment des condos superposés et qui ont une double utilité. Marquage olfactif et visuel par le chat et une cachette dans laquelle il pourra aller se reposer. Le jeu le plus tendance à l’heure actuelle est très simple. Il est formé d’un cylindre doté de multiples trous. On y met de la nourriture sèche ou des friandises. Dès que le chat pige l’astuce, il est bon pour passer des heures à essayer de dégoter le magot. Une version budget peut-être confectionnée maison avec un rouleau de papier hygiénique ou d’essuie-tout, dans lequel on aura fait des trous pour permettre aux croquettes de s’échapper.

Si jamais votre chat va à l’extérieur librement, pourquoi ne pas lui offrir une belle médaille l’identifiant? Il y en a de très jolies offertes sur le marché et elles sont très utiles.

Quoi offrir à un furet? De toute évidence un cadeau sécuritaire. Évitez tout jouet qui risque d’être détruit et avalé. Les furets ont la fâcheuse tendance à tout goûter. Et ça, ce n’est pas une bonne idée… Ça finit souvent en chirurgie. Alors, optez pour un hamac ou un sac de couchage. Ils adorent s’y coucher. Et Dieu sait que la sieste est une activité importante dans la vie d’un furet!

Les lapins aussi aiment bien un petit cadeau. Évitez les gâteries à base de produit laitier. Offrez plutôt de la coriandre ou du persil frais. Avec un lapin, c’est toujours gagnant. Il existe des petites maisons où ils peuvent se cacher et qui sont faites de foin. Génial! Quand ils ont une fringale, ils peuvent grignoter les parois de leur maison!

Le cadeau le plus important qu’un oiseau peut recevoir est une plus grande cage. Une cage ne peut jamais être trop grande. « Bigger is better » comme ils disent en chinois. Si vous avez un perroquet (quelle que soit sa grosseur), achetez des jouets qui vont le stimuler. Nous pensons principalement aux jouets dans lesquels on peut cacher une friandise qui doit être découverte par votre oiseau. Ça aide à prévenir les problèmes de comportement. Un jouet préféré pour les perroquets : un morceau de pin blanc. Taillé pour les besoins de votre oiseau, un morceau de pin blanc non traité, dans lequel on fait des trous avec une perceuse, peut devenir un centre d’attraction majeur. On applique dans les orifices du beurre d’arachide et des graines et voilà! Mais préparez-vous. Une fois que votre oiseau y aura pris goût, il en redemandera. Le pin blanc est un bois mou et peut être détruit facilement. Si en plus il y a une friandise comme récompense, c’est le bonheur assuré.

Vos reptiles ne vont peut-être pas apprécier autant vos cadeaux que vos chiens, chats, lapins, furets et oiseaux. Mais c’est quand même agréable de la gâter un peu à Noël. Offrez-lui un nouveau tube fluorescent qui fournit des UVB et qui rehausse les couleurs, une plaque chauffante fournissant une chaleur d’appoint, de nouvelles plantes décoratives, des abris où ils peuvent se cacher… Les boutiques spécialisées regorgent de présents pour vos reptiles.

Faites preuve d’imagination et de grâce, à Noël, n’oubliez pas vos amis à poils à plumes ou à écailles.

Publicités

Les animaux à Noël : ce n’est pas un cadeau!

Il n’y a aucun doute, l’hiver est à nos portes et Noël approche à grands pas. Plusieurs d’entre vous seront tentés d’acheter un animal de compagnie pour Noël. Nous sommes désolés de vous décevoir, mais ce n’est pas une bonne idée. Pendant les semaines qui suivent la période des fêtes, les refuges pour animaux subissent un achalandage anormal. Beaucoup de ces animaux abandonnés ne seront jamais adoptés de nouveau et finiront par être euthanasiés.

Voici quelques raisons pour ne pas acheter d’animaux à Noël.

La période de Noël n’est pas propice à l’adoption d’un nouvelgastoncanne animal. À cette période, il y a beaucoup de va-et-vient, des visites, des soupers familiaux. Bref, pas beaucoup de temps à consacrer à un nouvel animal qui au contraire a besoin de beaucoup d’attention.

Beaucoup de parents font l’acquisition d’un animal en pensant que les enfants vont s’occuper de l’animal. C’est faux! Ils ne vont pas l’ignorer, mais ne comptez pas sur eux pour ramasser les crottes, nettoyer les bacs à litière ou l’aquarium. Lors de l’adoption d’un animal, un adulte vivant sous le même toit doit obligatoirement être responsable du nouvel arrivé.

Nos enfants se lassent rapidement des jouets qu’ils reçoivent à Noël. Mais un animal c’est pour la vie. Une fois adopté, il devient membre de la famille à part entière. On ne peut s’en débarrasser parce qu’il ne fait plus l’affaire. Il n’y a rien de plus charmant qu’un bébé labrador. Quand il a 6 mois et qu’il déborde d’énergie, c’est une autre histoire. Une famille qui adopte un chat doit s’attendre à garder cet animal au moins 15 ans, sinon plus. Nous avons beaucoup de chats de 20 ans à la clinique. Vous savez ce que cela veut dire : beaucoup de ces animaux seront encore à la maison, quand les enfants auront quitté le nid.

À l’inverse d’un objet inanimé qui, une fois acheté ne coûte plus rien, un animal de compagnie représente une dépense récurrente. Pension, toilettage, nourriture, accessoires, permis, soins vétérinaires…

Un animal ne devrait jamais être acheté sur une impulsion. La période de Noël est particulièrement stressante pour les parents. Lorsque nous sommes à court d’idées, il est facile de se rabattre sur un animal. D’autant plus qu’un chiot avec un ruban de Noël autour du cou, c’est craquant! Le problème c’est que peu de gens savent à quoi va ressembler la bête à l’âge adulte, quelle grosseur elle atteindra, quels soins seront nécessaires. Bref pas grand chose. Une belle combinaison qui mène à l’échec.

Que penser des animaux un peu moins traditionnels comme un perroquet? La période de Noël étant propice aux achats impulsifs, souvent, le seul critère retenu lors d’achats d’animaux pendant cette période est la beauté. Alors, on achète un ara ou un gris d’Afrique parce qu’ils sont mignons, sans même connaître tous les soins qu’ils nécessitent.

Si vous tenez à acheter un animal à vos enfants, au lieu de l’animal en chair et en os, offrez-leur un bon livre, un DVD ou un CD-ROM portant sur l’animal en question. De cette façon-là, ils vont pouvoir le découvrir avant même qu’il s’intègre à la cellule familiale. Par la suite, ayez une bonne discussion avec eux. Même si l’on sait très bien que c’est toujours sur les épaules des parents que repose la responsabilité de l’animal familial, il est toujours bon de faire comprendre aux enfants (de toute évidence quand ils sont assez vieux…), qu’ils auront à jouer un rôle important dans la vie du nouveau venu. Tout comme vous, ils doivent savoir à quoi s’en tenir en ce qui a trait à l’entretien, les soins, les repas, l’entraînement à la propreté, etc.

Si après toutes ces recherches, vous ne changez toujours pas d’idée, attendez que la folie de la période des fêtes soit terminée et faites-vous plaisir! Mais considérez donner une deuxième chance a un animal d’un refuge!

Si jamais vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec un membre de l’équipe médicale de la Clinique
(514-634-4190), qui se fera un plaisir de vous assister.

À propos de la clinique : La Clinique Vétérinaire Lachine offre un service personnalisé hors pair aux propriétaires d’animaux de compagnie de Lachine, LaSalle, Dorval et Pointe-Claire, mais aussi de tout l’Ouest-de-l’Île de Montréal (West Island) et de Laval, et ce, depuis 1982.

Du poil, du poil et encore du poil!

Beaucoup de propriétaires se plaignent que leur animal perd beaucoup de poil, mais, dans la plupart des cas, la mue est normale.

La mue est influencée par plusieurs facteurs. On pense principalement à l’alimentation, aux hormones et à l’état de santé. Mais le facteur le plus important est la quantité de lumière, ce qu’on appelle la photopériode.

Du poil, du poil et encore du poil!

Du poil, du poil et encore du poil!

Au Canada, les animaux ont tendance à muer deux fois par année, au printemps et à l’automne, au moment où la longueur des journées change.  Les animaux qui vivent surtout à l’intérieur, comme la plupart de nos animaux de compagnie, ont tendance à perdre leur poil, parfois à profusion, à l’année, à cause de la photopériode artificielle.

Bien que la mue soit généralement un phénomène normal, il arrive que des maladies entraînent une perte anormale des poils.  Nous n’avons aucun contrôle sur la longueur des journées, mais il existe quand même des moyens pour minimiser les effets de la mue.  Une alimentation de qualité et des brossages quotidiens aident à diminuer la mue.

Le stress joue aussi un rôle dans la mue. C’est dommage pour nous, mais il est très fréquent pour les chiens et les chats de commencer à perdre une grande quantité de poil pendant une visite chez le vétérinaire.