Archives du mot-clé entretien

LE LAPIN DÉMYSTIFIÉ

De tous les NAC (nouveaux animaux de compagnie) que nous voyons régulièrement à la clinique, le lapin est maintenant le plus courant. Sa popularité n’est pas difficile à comprendre. C’est un animal charmant, intelligent et un excellent animal de compagnie. Cependant, beaucoup de nouveaux propriétaires de lapins sont parfois désappointés par leur nouvelle acquisition. La plupart du temps parce qu’ils étaient peu ou pas informés sur le mammifère aux longues oreilles. La House rabbit society (http://www.rabbit.org/) a publié un document qui démystifie plusieurs fausses idées préconçues sur les lapins. Cet organisme international à but non lucratif, vise à sauver les lapins abandonnés et à éduquer le public sur le comportement des lapins et les soins à leur donner. En voici les grandes lignes.B61DBBA8-0C39-414F-818A-86577C57DD99

1.​  Les lapins sont des animaux qui requièrent peu d’entretien.

Bien que les propriétaires de lapins n’ont pas à leur faire faire de balades comme les propriétaires de chiens doivent le faire avec leur animal, il est faux de penser que les lapins ne requièrent pas de soins. Leurs cages doivent être nettoyées tous les jours et des légumes frais doivent leur être offerts. On doit leur faire faire de l’exercice tous les jours, ils doivent être brossés fréquemment… Bref, ils requièrent beaucoup d’attention de la part de leurs propriétaires.

2.  ​La longévité des lapins est courte et conséquemment l’implication des propriétaires est minime.

Nos clients sont souvent surpris quand nous leur annonçons que leur lapin va vivre entre 7 à 10 ans. Plusieurs de nos patients ont plus de douze ans. Ça commence à ressembler à la longévité de certaines races de chiens.

3.​  Les lapins ne nécessitent pas de soins vétérinaires.

Rien de plus faux. Les lapins des deux sexes doivent être stérilisés. Des examens annuels sont essentiels pour éviter des problèmes de santé qui pourraient mettre en péril leur survie. Les problèmes dentaires ne sont pas rares, particulièrement chez les spécimens les plus âgés.

4.  ​Les lapins sont plus heureux dans un clapier à l’extérieur de la maison.

Pendant la belle saison, plusieurs propriétaires de lapins vont les installer dans des enclos dans le jardin arrière de la maison. Ces lapins sont souvent oubliés, voire négligés. Ils peuvent, tout comme nous être incommodés par les températures extrêmes, les moustiques et les tiques. Ils peuvent également devenir des proies pour les animaux sauvages.

5.​  Les lapins ne sont pas des animaux « propres » et dégagent une forte odeur.

Les lapins sont aussi propres que les chats et se lavent constamment. Une fois stérilisés, ils ne dégagent aucune odeur. Ils peuvent être entraînés à aller faire leurs besoins dans un bac à litière, pourvu qu’elle soit propre et invitante.

6.​  Les lapins adorent se faire prendre.

Bien que plusieurs lapins « tolèrent » les manipulations, beaucoup détestent se faire prendre. Il y a une dizaine d’années, nous avions un lapin comme mascotte à la clinique. Gaston était aussi affectueux qu’un chat ou un chien. Quand nous arrivions à la clinique le matin, il gambadait autour de nous. Il était fou de joie de nous revoir. Mais il ne fallait pas essayer de le prendre. Ça le rendait furax. Pas exactement le candidat pour quelqu’un qui veut câliner son animal.

7.​  Les lapins peuvent vivre dans de petites cages.

Les lapins ont des pattes arrière musclées, faites pour courir (et se sauver…). Conséquemment, ils ont besoin de beaucoup d’espace pour pouvoir faire de l’exercice.

8.​  Les lapins peuvent être laissés seuls pendant quelques jours quand les propriétaires sont à l’extérieur.

Les lapins ont besoin de supervision quotidienne. Une petite diarrhée qui serait bénigne pour un chat ou un chien peut être rapidement mortelle chez un lapin. La perte d’appétit, même pour 24-48 heures peut-être mortelles chez un lapin. Lors d’absences pour un weekend, les lapins doivent être laissés dans une pension ou une clinique vétérinaire où le personnel est familiarisé avec les lapins.

9.​  L’alimentation des lapins est simple : un bol de moulée et une carotte de temps en temps.

L’aliment le plus important de l’alimentation des lapins est le foin. Il devrait être offert librement. Les légumes verts frais en feuilles sont aussi très importants. La moulée ne devrait être offerte qu’en très petite quantité.

Si tous les futurs proprios de lapins étaient au courant de ces faits fondamentaux concernant leur futur animal, ils ne seraient pas surpris de noter que Bugs Bunny est bien différent de Garfield.

Si jamais vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec un membre de l’équipe médicale de la Clinique (514-634-4190), qui se fera un plaisir de vous assister.

À propos de la clinique : La Clinique Vétérinaire Lachine offre un service personnalisé hors pair aux propriétaires d’animaux de compagnie de Lachine, LaSalle, Dorval et Pointe-Claire, mais aussi de tout l’Ouest-de-l’Île de Montréal (West Island) et de Laval, et ce, depuis 1982.

 

Publicités