INFORMATION SUR LES VACCINS FÉLINS

Les vétérinaires de la Clinique vétérinaire Lachine démystifient les vaccins félins.

Le vaccin de base (RCP) : protège contre la rhinotrachéite, le calicivirus et la panleucopénie.

Ces virus sont dangereux pour votre animal et sont hautement contagieux entre chats. Sachez qu’un chat d’intérieur est aussi susceptible d’attraper ces maladies, car ces virus survivent sur les objets inanimés et, sans vous en rendre compte, vous pouvez mettre votre chat en contact avec ceux-ci.

Voici les principaux symptômes de ces maladies :

tableaufelin

Le vaccin contre la rage : protège contre ce virus pouvant être transmis par la salive (morsure) de certains animaux de la faune, tels que le raton laveur, la moufette, le renard et la chauve-souris. La rage peut aussi être transmise à l’humain.

Les symptômes chez l’animal peuvent se traduire de deux façons : furieuse (majorité des cas félins) ou paralytique.

On peut se baser sur le principe des trois « B » pour reconnaître un animal rabique : boite, bave, bizarre.

– Le virus vise le système nerveux central. On note donc souvent une boiterie au niveau du membre mordu, puis une ataxie (démarche anormale) plus générale.

– Particulièrement dans sa forme paralytique, le virus cause une paralysie du larynx, causant une salivation marquée.

– Peu importe sa forme, le virus de la rage cause un changement de comportement chez l’animal. Il est important de se méfier des animaux agressifs, mais aussi de ceux anormalement gentils ou calmes.

Le vaccin contre la leucémie (FeLV) : protège contre le virus qui se transmet par la salive lors de toilettages mutuels, léchage et partage des bols de nourriture et d’eau.

Ce vaccin s’adresse particulièrement aux chats allant à l’extérieur ou pouvant être en contact avec d’autres chats infectés, comme des chats errants.cat-1184931_960_720

Les chats infectés sont souvent asymptomatiques, ils ne présentent donc aucun signe de la maladie. Quelques symptômes non spécifiques peuvent parfois être notés, comme une perte de poids, de la diarrhée, des sécrétions oculaires ou nasales, de la faiblesse générale, de la léthargie et une perte d’appétit.

Le virus de l’immunodéficience féline (FIV) : se transmet par la salive lors de morsures.

Il n’y a pas de symptômes particuliers associés à la maladie autre qu’une faiblesse du système immunitaire pouvant entraîner diverses infections.

Malheureusement, l’efficacité du vaccin disponible contre ce virus est controversée et les vétérinaires de la Clinique Vétérinaire Lachine ne recommandent pas ce vaccin.

Possibles réactions vaccinales : après que votre chat ait reçu ses vaccins, il est possible, et normal, qu’il soit un peu amorphe et qu’il ait de la douleur au site d’injection.

Cependant, certains symptômes sont anormaux et suggèrent une réaction allergique.

Surveillez les signes suivants :

  • Urticaire (réaction au niveau de la peau) ;
  • Vomissements ;
  • Diarrhée ;
  • Perte d’appétit ;
  • Enflure au niveau du visage ;
  • Tremblements.

Si vous notez un ou plusieurs de ces signes, téléphonez-nous rapidement.

Si jamais vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec un membre de l’équipe médicale de la Clinique (514-634-4190), qui se fera un plaisir de vous assister.

À propos de la clinique : La Clinique Vétérinaire Lachine offre un service personnalisé hors pair aux propriétaires d’animaux de compagnie de Lachine, LaSalle, Dorval et Pointe-Claire, mais aussi de tout l’Ouest-de-l’Île de Montréal (West Island) et de Laval, et ce, depuis 1982.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s