Conseils des vétérinaires de Lachine avant l’achat d’une tortue.

Les tortues sont encore populaires auprès des amateurs d’animaux exotiques et il convient de se poser quelques questions avant d’en adopter une. Voici quelques recommandations des vétérinaires de la Clinique vétérinaire Lachine.

Visite tortue Sulcata

Dre Beauchamp et Dinnia en compagnie d’une tortue Sulcata

La première chose à savoir, c’est qu’une tortue ne s’apprivoise pas comme un chien. Elle peut s’habituer à notre présence et aux manipulations, mais elle restera toujours plus indépendante qu’un mammifère ou que certains oiseaux. Avec de la patience, on peut parfois modifier son caractère, afin de la rendre plus sociable et agréable à garder.

En ce qui a trait à la taille, la plupart des animaleries offrent à leur clientèle de jeunes tortues, ce qui peut donner lieu à de fâcheuses surprises. Quand elle est vendue, la fameuse petite tortue à oreilles rouges mesure souvent à peine 4 cm de diamètre et ne pèse que quelques grammes. Lorsqu’elle atteint sa taille adulte, cette tortue aquatique peut mesurer plus de 30 cm et peut peser près de deux kilos! Les vétérinaires de Lachine vous rappelle qu’une tortue aquatique d’un tel gabarit nécessite un bassin volumineux et passablement de matériel pour le conserver propre et agréable pour le reptile. Il est donc très important de bien s’informer de la taille adulte de la tortue convoitée. En outre, c’est vrai pour tous les reptiles.

L’alimentation des tortues varie énormément d’une espèce à l’autre. Certaines tortues terrestres sont exclusivement herbivores et nécessitent un apport quotidien en légumes frais. Les tortues aquatiques qui elles, sont principalement carnivores doivent être nourries dans l’eau. Lorsqu’elles sont nourries dans le bassin où elles vivent, une pollution importante de l’eau peut survenir et nécessite alors plus d’entretien. Les vétérinaires de Lachine vous recommandent de nourrir les tortues en dehors de « l’aquaterrarium » où elles vivent.

Les tortues sont généralement peu agressives et timides. Les morsures attribuées aux tortues terrestres sont très rares. Les tortues aquatiques, quant à elles, ne se gênent pas pour montrer leur désaccord en mordant les manipulateurs imprudents.

Certains croient que les tortues ne nécessitent aucun entretien. C’est totalement faux. Il est vrai que beaucoup d’entre elles nécessitent moins de soins qu’un chien, un chat ou un oiseau, mais un minimum d’attention est essentiel. Le nettoyage régulier de l’aquarium, du filtre et les changements d’eau hebdomadaires sont essentiels. Sinon, l’aquarium risque de se transformer en un marécage nauséabond. De même, les terrariums devront être nettoyés régulièrement afin d’éviter une prolifération microbienne malsaine.

Certaines espèces désertiques nécessiteront un environnement très chaud et sec. Par contre, la plupart des espèces tropicales ont besoin d’un environnement chaud (25 – 35 C) avec un taux d’humidité d’environ 60 %.

Attention ! Les vétérinaires de Lachine vous rappelle que dans la plupart des régions du Canada, la garde d’espèces fauniques, dont les tortues, est interdite, sauf si un permis spécial a été délivré. De plus, on ne devrait jamais garder de tortues qui ne sont pas nées en captivité, même si les lois de vos provinces ou villes vous y autorisent. Plusieurs espèces de tortues sont en voie d’extinction. Assurez-vous toujours que les tortues dont vous faites l’acquisition sont issues d’élevages et peuvent être légalement possédées comme animaux de compagnie dans la région où vous vivez.

En terminant, les vétérinaires de Lachine aimerait vous parler de salmonellose, cette maladie peut causer de bonnes gastro-entérites chez les humains. La salmonellose humaine est principalement transmise par la nourriture contaminée. Mais, elle peut aussi être transmise par un contact direct ou indirect avec des excréments de chiens, de chats, de rongeurs, de lapins, d’oiseaux et de reptiles. Afin de rester vigilants avec tous nos reptiles, incluant nos tortues, il est sage de les considérer comme porteuses potentielles de salmonelles. Il est donc essentiel de bien se laver les mains après avoir nettoyé le terrarium ou après avoir manipulé la tortue ou en fait tout autre animal, quel qu’il soit. Récemment aux États-Unis, faisant suite à la parution du dessin animé de Disney « La princesse et la grenouille », le Center for Disease Control d’Atlanta a émis une alerte à la salmonelle. En effet, en voulant imiter la princesse qui embrasse la grenouille, plusieurs enfants ont attrapé la salmonellose, de leur grenouille de compagnie…

Exigez d’être présent lors des manipulations de vos reptiles. Vous pourrez ainsi vous assurer que tous les enfants ayant touché aux animaux se laveront les mains comme il se doit.

D’ailleurs, c’est ce que tout le monde devrait faire après avoir touché, n’importe quel animal…

Une réflexion au sujet de « Conseils des vétérinaires de Lachine avant l’achat d’une tortue. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s