Soins dentaires à la maison: Première partie

Parlons dents! Pour les vétérinaires de la clinique vétérinaire Lachine, les soins bucco-dentaires sont très important. Devons-nous rappeler l’importance de la parodontite (inflammation des gencives, présence de tartre, déchaussement des racines…) chez les chiens chats et furets? 80 % des chiens et 85 % des chats de plus de quatre ans souffrent de cette maladie. Par ailleurs, une grande proportion des cas d’anorexie chez les lapins et les cochons d’Inde est causée par des problèmes dentaires. Cette semaine, première partie des soins dentaires préventifs chez les animaux de compagnie. Comment faire pour ne pas avoir à faire nettoyer les dents de son chien, son chat ou son furet par son vétérinaire?

Il existe plusieurs façons de prévenir l’apparition de la parodontite chez les carnivores. L’alimentation est probablement la plus simple. Certaines diètes diminuent significativement l’apparition de tartre et de la gingivite. Comme vous l’aurez deviné, toutes ces diètes se présentent sous la forme sèche. Selon la compagnie de nourriture, les croquettes offriront soit des textures qui favorisent un certain brossage des dents lors de la mastication, soit contiendront des produits qui aident à prévenir l’adhérence des éléments précurseurs du tartre sur les dents.dogs-49324_960_720

Solution idéale? Pas nécessairement. Premièrement, ces diètes ne sont pas indiquées pour le furet. En fait, aucune diète à furet ne réduit la formation de tartre de façon significative. Deuxièmement, le type de mastication influence énormément l’efficacité de ces diètes dentaire. Plusieurs chiens et chats avalent leur nourriture, sans même la mastiquer. Chez ces animaux, les diètes dentaires sont inefficaces.

Par ailleurs, selon notre expérience, nous pouvons vous dire que ces diètes dentaires sont plus efficaces chez le chat que chez le chien. Probablement à cause du type de mastication effectué par les chats. Lors d’examens dentaires chez des chats de plus de huit ans qui sont nourris avec une diète dentaire, il n’est pas rare qu’aucun tartre ne soit noté.

En passant, il existe un mythe qui dit que peu importe la sorte de nourriture, pourvu qu’elle soit sèche, elle prévient la formation de tartre. C’est faux. Les diètes sèches qui ne sont pas spécifiquement fabriquées pour prévenir la parodontite ont très peu d’influence sur son apparition.

Mis à part la diète, il existe plusieurs alternatives pour aider à diminuer ou retarder l’apparition de tartre.

La plus importante est certainement le brossage quotidien des dents. Ça se fait. Il y a des façons de procéder afin d’éviter le découragement du maître et de l’animal.

Il existe plusieurs types de dentifrices pour animaux de compagnie. Ne prenez pas le vôtre! Il faut utiliser principalement des dentifrices enzymatiques. Lorsqu’ils sont appliqués sur les dents, ils libèrent des enzymes germicides, qui empêchent les bactéries de former la plaque.

Avant de commencer à brosser les dents de  votre animal, il faut l’habituer au goût d’un dentifrice. Il existe plusieurs saveurs comme saveur de malt, de boeuf ou de poulet. Une fois accro à cette « gâterie », vous pouvez commencer a appliquer le dentifrice sur les dents. Lorsque votre animal s’est  habitué à cette manipulation, vous pouvez commencer à utiliser une petite brosse en caoutchouc. Ça ressemble à un dé à coudre, mais en caoutchouc, et doté d’une petite brosse à son extrémité. Ou encore une petite brosse plus traditionnelle.

Donc, récapitulons :

Habituer l’animal au goût du dentifrice : idéalement le plus jeune possible, mais cela peut aussi être fait à n’importe quel âge pourvu que l’on soit patient et que l’on trouve la saveur de dentifrice dont raffole votre animal.

L’habituer à se faire appliquer le dentifrice sur ses dents et gencives.

Une fois cette étape traversée la routine quotidienne :

  • Récompenser l’animal avec une gâterie
  • Brossage des dents
  • Récompenser l’animal avec une gâterie

La semaine prochaine, nous terminerons les soins préventifs chez les carnivores de compagnie et nous aborderons aussi la prévention des problèmes dentaires chez le lapin et le cochon d’Inde. D’ici ce temps là, à vos brosses à dents!

Si jamais vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec un membre de l’équipe médicale de la Clinique (514-634-4190), qui se fera un plaisir de vous assister.

À propos de la clinique : La Clinique Vétérinaire Lachine offre un service personnalisé hors pair aux propriétaires d’animaux de compagnie de Lachine, LaSalle, Dorval et Pointe-Claire, mais aussi de tout l’Ouest-de-l’Île de Montréal (West Island) et de Laval, et ce, depuis 1982.
Publicités

2 réflexions au sujet de « Soins dentaires à la maison: Première partie »

  1. Ping : La prévention a bien meilleur coût | Blogue Clinique Vétérinaire Lachine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s